Manifestations à Gaza: selon l'ONU, Israël pourrait être coupable de "crime contre l'humanité"

ONU;jpg
 

Si le Hamas a salué cette conclusion, un peu plus tôt dans la journée, le ministre des Affaires étrangères israélien avait dénoncé le rapport qui en est à l'origine comme "hostile, mensonger et partial contre Israël". L'Etat hébreu impute au Hamas la responsabilité du bilan humain lié aux manifestations de 2018 à Gaza.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire