Mis à jour le
macron
 

Emmanuel Macron a annoncé que la France n'étant pas un pays de première arrivée pour les migrants, elle n'ouvrirait pas de "centre fermé" pour instruire leur demande d'asile dès leur arrivée en Europe. 

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire