BFMTV

Luka Rocco Magnotta garde le silence

-

- - -

Entendu ce mardi par un juge à Berlin, Luka Rocco Magnotta a déclaré qu'il ne s'opposerait pas à son extradition vers le Canada. Mais le « dépeceur de Montréal » n'a en revanche pas reconnu les faits pour lesquels il est poursuivi, notamment le meurtre atroce d'un étudiants chinois au Canada.

Selon des informations de BFMTV, Luka Rocco Magnotta a déclaré lors de son audition ce mardi par un juge d’instruction allemand qu’il ne s’opposerait pas à son extradition vers le Canada. Il n’a en revanche rien déclaré de plus, ne reconnaissant pas les faits pour lesquels il a été arrêté, notamment le meurtre d'un étudiant chinois à Montréal. Luka Rocco Magnotta, 29 ans, surnommé le « dépeceur de Montréal », a été auditionné ce mardi par un juge d’instruction après avoir été arrêté la veille dans un cybercafé, après 10 jours de cavale qui l’a vu transiter par la France.

La Rédaction