BFMTV
International

Liban: le porte-hélicoptères français Tonnerre a accosté à Beyrouth

Quelque 700 militaires français et plusieurs tonnes de fret sont à bord pour aider aux opérations de déblaiement de la capitale libanaise.

Le navire français Tonnerre, transporant plusieurs tonnes d'aides pour le Liban est arrivé ce vendredi matin à Beyrouth. Il avait quitté Toulon, dans le Var, dimanche avec à son bord quelque 700 militaires et plusieurs tonnes de fret pour aider aux opérations de déblaiement, après la gigantesque explosion qui a dévasté une grande partie de la capitale libanaise.

Des plongeurs démineurs français

La ministre des Armées Florence Parly a annoncé l'accostage du porte-hélicoptères ce vendredi matin sur Twitter.

Le Tonnerre transporte notamment "un groupement génie de l'armée de terre d'environ 350 hommes" ainsi "qu'un détachement de plongeurs démineurs de la Marine nationale avec des compétences de travaux sous-marins et d'investigation de zones portuaires" alors que le port de Beyrouth où a eu lieu l'explosion mardi n'est plus qu'un champ de ruines et que de nombreux quartiers ont été détruits.

La France envoie également à bord du Tonnerre "des capacités de reconnaissance des accès maritimes et de soutien hydrographie du Service hydrographique et océanographique de la marine (SHOM)", a précisé le ministère des Armées dans un communiqué.

Aide alimentaire et matériaux de construction

Des moyens amphibies de débarquement sont également à bord ainsi que deux hélicoptères militaires. Les marins-pompiers de Marseille et les pompiers des Bouches-du-Rhône envoient à bord du Tonnerre plusieurs véhicules spécialisés pour aider leurs collègues libanais.

"Il y avait une demande des Libanais pour des moyens de génie terrestre et sous-marin. Il y a donc à bord des équipes spécialisées dans le déblaiement avec le matériel adapté", a expliqué dimanche la capitaine de frégate Christine Ribbe, porte-parole de la préfecture maritime à Toulon.

De l'aide alimentaire ainsi que des matériaux de construction (plâtre etc.) fournis par différents ministères français et par des entreprises privées seront également transportés par le porte-hélicoptère, a ajouté Christine Ribbe.

Par E.P avec AFP