BFMTV

Les Français produisent plus de déchets que la plupart de leurs voisins européens

Une poubelle dans une rue de Paris (photo d'illustration).

Une poubelle dans une rue de Paris (photo d'illustration). - ERIC FEFERBERG / AFP

La France fait partie des états qui produisent le plus de déchets municipaux par habitants dans l'Union Européenne.

514 kilos: c'est le total de "déchets municipaux" produit chaque année par les Français selon Eurostat. Un total élevé, à ne pas confondre avec le nombre "d'ordures ménagères" produites chaque année, qui s'élève seulement à 354 kilos par an et par habitant en France.

Le critère englobe en fait les déchets des ménages, mais également "ceux des collectivités et une partie des déchets d’activités économiques". Un indicateur mieux adapté aux comparaisons internationales d'après le Centre national d'information indépendante sur les déchets.

L'Europe du Nord produit plus de déchets que les pays du sud

Même s'il est plus large, le critère des déchets municipaux ne joue pas en faveur des Français. L'Hexagone produit ainsi nettement plus de déchets (514 kilos par habitant) par habitants que la Roumanie (272 kg) et un peu plus que la moyenne de l'Union européenne (486 kg).

Seule bonne nouvelle: les Français ne se trouvent pas sur les standards des pays nord-européens, comme le Danemark ou la Norvège, qui produisent plus de 40% de déchets de plus que nous. 

La France n'a pas toujours été mal classée au niveau européen. 20 ans plus tôt, elle se trouvait même en dessous de la moyenne européenne. C'est au cours des années 2000 que le total de "déchets municipaux" s'est envolé dans l'Hexagone. Depuis, la France n'est jamais redescendue en dessous de la barre symbolique des 500 kilos de "déchets municipaux" par habitant.

En un peu plus de 10 ans, les Britanniques ont réduit leur production de déchets de 130 kilos

Tout le contraire du Royaume-Uni, qui produisait pourtant bien plus de déchets lors de la décennie précédente. Les Britanniques ont depuis réussi à inverser la tendance jusqu'à passer en dessous de la moyenne européenne.

Si l'Allemagne produit bien plus de déchets que nous, elle peut aussi se targuer d'avoir le plus haut taux de recyclage du vieux continent. Plus de deux tiers (68%) des déchets municipaux générés par les Allemands sont recyclés.

Un taux bien supérieur au nôtre, qui n'est que de 43%: un score une nouvelle fois inférieur à la moyenne de l'Union européenne, comme l'illustre l'infographie ci-dessus. 

Louis Tanca