BFMTV

Le président catalan convoque un référendum sur l'indépendance, défiant Madrid

Le président catalan Artur Mas (au centre) a convoqué samedi pour le 9 novembre un référendum sur l'indépendance de la région d'Espagne.

Le président catalan Artur Mas (au centre) a convoqué samedi pour le 9 novembre un référendum sur l'indépendance de la région d'Espagne. - Lluis Gene - AFP

Le président catalan Artur Mas a convoqué samedi pour le 9 novembre un référendum sur l'indépendance de la région, défiant le gouvernement de Madrid qui refuse sa tenue.

Le président catalan Artur Mas a convoqué samedi pour le 9 novembre un référendum sur l'indépendance de cette riche région de l'Espagne, défiant le gouvernement de Madrid. Réponse cinglante de ce dernier peu après: cette consultation n'aura pas lieu, personne n'étant "au-dessus de la volonté souveraine de tous les Espagnols".

"C'est à tous les Espagnols de décider"

"C'est à tous les Espagnols de décider ce qu'est l'Espagne et comment elle s'organise" et "personne n'est au dessus de la volonté souveraine du peuple espagnol", a déclaré le numéro 2 du gouvernement, Soraya Saenz de Santamaria, lors d'une conférence de presse.

Le gouvernement espagnol avait initialement prévu de se réunir lundi pour faire appel au Tribunal constitutionnel contre cette consultation qui selon lui viole la Constitution.

"Nous voulons voter"

Cet appel suspendra automatiquement le décret de convocation signé solennellement par Artur Mas au palais de la Generalitat, le gouvernement catalan.

Organiser quand même la consultation serait pour la Catalogne sortir de la légalité, ce qu'Artur Mas s'est engagé à ne pas faire.

"La Catalogne veut s'exprimer, elle veut être écoutée, elle veut voter", a déclaré le dirigeant qui n'a cessé de demander au gouvernement et au Parlement espagnols d'autoriser cette "consultation populaire", comme Londres a autorisé le référendum du 18 septembre quand l'Ecosse a dit non à l'indépendance. "Nous voulons voter", a-t-il répété, faisant écho au slogan des indépendantistes qui ont une nouvelle fois manifesté par centaines de milliers à Barcelone le 11 septembre, jour de la Catalogne.

M. R. et C. P. avec AFP