BFMTV

Le pape appelle à combattre activement la violence sexuelle sur internet

-

- - ALBERTO PIZZOLI / AFP

Le pape a lancé un appel à lutter contre les violences sexuelles présentes sur Internet, en mentionnant notamment les manquements de l'Église en terme de protection des mineurs.

Un appel qui résonne avec l'actualité de la part du pape. Ce vendredi, le pape François a plaidé pour que la société, et notamment l'Église "réveille les consciences" sur la violence sexuelles déferlant sur Internet. 

"Nous devons avoir les yeux ouverts et ne pas nous cacher une vérité qui est désagréable", a lancé le pape en recevant vendredi au Vatican une assemblée de scientifiques, sociologues, avocats et représentants de l'industrie numérique, réunis cette semaine à Rome pour plancher sur "la dignité des enfants" à l'ère d'internet.

L'Église devenue consciente de ne pas avoir assez œuvré à la protection des mineurs

"N'avons-nous peut-être pas assez compris, ces dernières années, que cacher la réalité des abus sexuels est une très grave erreur?", a-t-il ajouté, faisant allusion aux scandales pédophiles qui secouent l'Eglise longtemps adepte de l'omerta sur ce sujet.

"L'Eglise catholique, ces dernières années, est devenue toujours plus consciente de ne pas avoir pourvu suffisamment en son sein à la protection des mineurs: des faits très graves sont venus au jour dont nous avons dû reconnaître les responsabilités devant Dieu, les victimes et l'opinion publique", a ajouté le pape.

Des viols sur mineurs visionnés ailleurs dans le monde

Le pape a ensuite établi une liste non exhaustive des dangers spécifiques de l'ère numérique: diffusion d'images pornographiques toujours plus extrêmes, phénomène croissant de "sexting" entre les jeunes, harcèlement en ligne mais aussi "sextortion" (racolage à but sexuel des mineurs sur internet). 

Sans oublier les crimes les plus graves, comme la prostitution ou le visionnage en direct de viols sur mineurs commis ailleurs dans le monde. 

Les scientifiques mettent en exergue "l'impact profond des images violentes et sexuelles sur les esprits malléables des enfants", débouchant sur des comportements de "dépendance" et influençant à l'âge adulte les relations entre les sexes, a souligné le pape argentin.

Un quart des trois milliards d'utilisateurs d'Internet sont des mineurs

"Ce serait une grave illusion de penser qu'une société dans laquelle la consommation anormale de sexe sur le réseau se répand parmi les adultes soit ensuite capable de protéger efficacement les mineurs", estime-t-il.

Un quart des plus de trois milliards d'utilisateurs d'internet dans le monde sont des mineurs. 

S.Z avec AFP