BFMTV

Le groupe de Visegrad refuse les quotas de migrants

Viktor Orban (Hongrie), Bohuslav Sobotka (Rep. Tchèque) , Ewa Kopacz (Pologne) et Robert Fico (Slovaquie)

Viktor Orban (Hongrie), Bohuslav Sobotka (Rep. Tchèque) , Ewa Kopacz (Pologne) et Robert Fico (Slovaquie) - MICHAL CIZEK / AFP

Les pays du groupe de Visegrad - la Hongrie, la Pologne, la République tchèque et la Slovaquie - refusent les quotas de migrants que veut leur imposer l'Union européenne, a indiqué vendredi à Prague le chef de la diplomatie tchèque Lubomir Zaoralek.

Les pays qui doivent accueillir les réfugiés "doivent avoir le contrôle sur le nombre de réfugiés qu'ils sont prêts à accepter et ensuite leur offrir (leur) soutien", a dit Lubomir Zaoralek à la presse à l'issue d'une rencontre avec ses homologues du groupe de Visegrad et le chef de la diplomatie allemande Frank-Walter Steinmeier, venu tenter de les faire changer d'avis.

la rédaction avec AFP