BFMTV

Le grimpeur américain Brad Gobright se tue dans une chute au Mexique

(Photo d'illustration) Un grimpeur à l'île de Kalymnos, en Grèce, lors du festival annuel d'escalade de l'île, le 4 octobre 2019

(Photo d'illustration) Un grimpeur à l'île de Kalymnos, en Grèce, lors du festival annuel d'escalade de l'île, le 4 octobre 2019 - Aris Messinis / AFP

Alors qu'il descendait en rappel d'une voie mythique du site du Potrero Chico, au Mexique, le grimpeur a été victime d'un accident avec un autre alpiniste, Aidan Jacobson. La chute de ce dernier a été rapidement stoppée par une corniche, mais pas celle de Brad Gobright, qui est mort en chutant de 300 mètres.

Le grimpeur américain Brad Gobright s'est tué ce mercredi après une chute d'environ 300 mètres alors qu'il descendait en rappel une face d'escalade connue sous le nom de "Sentier lumineux", dans le nord-est du Mexique, selon les autorités locales jeudi.

"Deux grimpeurs d'origine américaine sont tombés du Sentier lumineux à Potrero Chico, dans l'Etat du Nuevo Leon. L'un d'eux a perdu la vie en tombant d'une hauteur d'environ 300 mètres", a rapporté le bureau de la protection civile du Nuevo Leon.

Les sauveteurs ont reçu un appel mercredi après-midi pour les alerter de la chute de Gobright, 31 ans, et d'un autre alpiniste Américain, Aidan Jacobson, 26 ans. Les deux hommes redescendaient de la voie dite du "Sentier lumineux" (El Sendero Luminoso), haute de 900 mètres et située sur le site du Potrero Chico, dans la municipalité de Hidalgo. Les détails de l'accident ont aussi été communiqués par un grimpeur costaricain témoin de la scène, au magazine américain Rock&Ice, repris par Alpine Mag en France.

L'accident est arrivé lors de lors descente en rappel

Selon des témoins, ils étaient tous les deux en train de descendre en rappel lorsqu'ils sont tombés en raison d'un problème avec leur corde. La technique de rappel simultané, très prisée par les grimpeurs américains selon Alpine Mag, "permet de descendre de vite mais implique une grande coordination".

Les deux hommes sont tombés un peu plus bas sur une corniche de l'énorme formation rocheuse, mais Gobright a rebondi et a chuté 300 mètres plus bas. Aidan Jacobson n'a pas été trop gravement blessé: touché notamment à une cheville, il a pu être soigné après avoir été redescendu par une autre cordée.

Brad Gobright était un grimpeur reconnu. Il avait notamment battu en 2017 le record d'ascension du "Nose", une voie d'escalade extrêmement compliquée d'El Capitan, dans le parc national de Yosemite, en Californie (2 heures 19 minutes et 44 secondes, accompagné de Jim Reynolds). Un record qui a depuis été battu. L'autre grimpeur star de l'escalade en "solo intégral", Alex Honnold, a partagé sa peine sur Twitter et Instagram suite à l'annonce de l'accident, en affirmant que "le monde de l'escalade a perdu une vraie lumière". 

Capture d'écran
Capture d'écran © Post Instagram de Alex Honnold du 28 novembre
J. G. avec AFP