BFMTV

Le Cameroun étend l'interdiction du voile islamique intégral

Les autorités camerounaises ont décidé d'étendre l'interdiction du port du voile intégral aux régions de l'Est et du Littoral, pour prévenir le risque d'attentats dans le pays

Les autorités camerounaises ont décidé d'étendre l'interdiction du port du voile intégral aux régions de l'Est et du Littoral, pour prévenir le risque d'attentats dans le pays - Reinnier Kaze-AFP

Les autorités camerounaises ont décidé d'étendre l'interdiction du port du voile intégral aux régions de l'Est et du Littoral, pour prévenir le risque d'attentats dans le pays, au lendemain d'une attaque-suicide qui a fait 13 morts et 31 blessés, selon des sources officielles.

Cette mesure a déjà été instaurée la semaine dernière dans l'Extrême-Nord, la région frontalière du Nigeria en proie aux islamistes de Boko Haram.

Le gouverneur de la région de l'Est a présidé jeudi une réunion de sécurité "élargie aux imams" au cours de laquelle il "a annoncé la mesure d'interdiction du port du voile (intégral) ou burqa", a rapporté la Cameroon Radio-Television (Crtv). La région de l'Est jouxte l'Adamaoua, une des trois régions du nord du Cameroun.

Le port du voile intégral a par ailleurs été interdit dans la région du Littoral (ouest) où se trouve Douala, la capitale économique du pays, pour prévenir d'éventuels attentats, a annoncé à l'AFP Mireille Bisseck, chargée de communication pour la région Littoral.

la rédaction avec AFP