BFMTV

Le bilan de l'accident minier en Sibérie passe à 31 morts

Personnels du ministère russe des Situations d'urgence à pied d'oeuvre à la mine de charbon de Raspadskaïa, en Sibérie. Le bilan de la double explosion survenue dans cette mine samedi soir s'est alourdi lundi à 31 morts au moins et les secours restent san

Personnels du ministère russe des Situations d'urgence à pied d'oeuvre à la mine de charbon de Raspadskaïa, en Sibérie. Le bilan de la double explosion survenue dans cette mine samedi soir s'est alourdi lundi à 31 morts au moins et les secours restent san - -

Le bilan d'une explosion dans une mine de charbon de Sibérie s'est alourdi à 31 morts et les secours restent sans nouvelles de 59...

MOSCOU (Reuters) - Le bilan d'une explosion dans une mine de charbon de Sibérie s'est alourdi à 32 morts et les secours restent sans nouvelles de 58 personnes, annonce le ministère russe des Situations d'urgence.

Deux explosions d'une poche de méthane se sont produites, samedi soir, dans la mine de Raspadskaïa, dans la région de Kemerovo, à 3.000 km à l'est de Moscou. Près de 300 mineurs avaient réussi à fuir la mine après les déflagrations.

Le temps presse pour retrouver les disparus car de l'eau envahit les secteurs de la mine où les systèmes anti-inondation n'ont pas fonctionné, a dit Aman Touleïev, le gouverneur régional. "Ils sont peut-être encore vivants mais nous avons seulement 48 heures pour les retrouver car l'eau ne cesse de monter", a-t-il dit.

Les opérations de secours, qui avaient été un moment suspendues en raison de l'accumulation de méthane dans la mine, ont repris tard dimanche soir.

Cela a permis de retrouver les corps de 17 secouristes qui avaient été piégés par la deuxième explosion, survenue quatre heures après la déflagration initiale.

Il s'agit de la catastrophe minière la plus grave en Russie depuis mai 2007, quand 39 personnes avaient péri dans une explosion de méthane à la mine d'Ioubileïnaïa.

Une enquête a été ouverte pour établir si les règles de sécurité ont été violées, a annoncé le parquet général russe. Le Premier ministre Vladimir Poutine s'est entretenu dimanche soir par vidéoconférence avec les responsables des secours.

La mine Raspadskaïa, à Mejdouretchensk, a produit 8,9 millions de tonnes de charbon en 2007 et ses réserves sont estimées à 450 millions de tonnes. Elle est le principal puits d'extraction de charbon de Russie.

Les explosions dans les mines et autres accidents du travail ont incité les dirigeants russes à lancer des appels répétés en faveur d'une amélioration des infrastructures et des conditions de sécurité.

Conor Humphries, Henri-Pierre André et Guy Kerivel pour le service français, édité par Gilles Trequesser