BFMTV

La police britannique arrête Rebekah Brooks, selon Sky News

La police britannique a arrêté l'ex-directrice générale de News international, Rebekah Brooks, dans l'affaire des écoutes téléphoniques effectuées par le groupe Murdoch, selon la chaîne britannique Sky News. /Photo prise le 11 juillet 2011/REUTERS/Olivia

La police britannique a arrêté l'ex-directrice générale de News international, Rebekah Brooks, dans l'affaire des écoutes téléphoniques effectuées par le groupe Murdoch, selon la chaîne britannique Sky News. /Photo prise le 11 juillet 2011/REUTERS/Olivia - -

LONDRES (Reuters) - La police britannique a arrêté l'ex-directrice générale de News international, Rebekah Brooks, dans l'affaire des écoutes...

LONDRES (Reuters) - La police britannique a arrêté l'ex-directrice générale de News international, Rebekah Brooks, dans l'affaire des écoutes téléphoniques effectuées par le groupe Murdoch, a rapporté dimanche la chaîne britannique Sky News.

La police britannique a confirmé avoir arrêté une femme de 43 ans au sujet des écoutes téléphoniques, mais n'a pas donné son identité. De source proche du dossier, cependant, on confirmait qu'il s'agissait bien de Rebekah Brooks.

Brooks, effectivement âgée de 43 ans, a démissionné vendredi, en raison de ce scandale, de son poste de directrice générale de News International, la branche britannique du groupe News Corp du magnat octogénaire Rupert Murdoch.

Les révélations sur les méthodes de News of The World et d'autres journaux de News International, la branche britannique de News Corp, ont suscité une indignation générale en Grande-Bretagne.

Elles ont déjà contraint Rupert Murdoch à renoncer au moins provisoirement à son projet d'acquisition du bouquet de chaînes satellite BSkyB dans le cadre d'une transaction de près de 10 milliards d'euros. L'homme d'affaires a aussi fait brutalement disparaître voici une semaine l'hebdomadaire tabloïd News of The World, après 168 ans d'existence.

Mohammed Abbas, Eric Faye pour le service français