BFMTV

La Chine a-t-elle sous-estimé le nombre de morts du coronavirus? Son ambassadeur en France dément

Interrogé sur BFMTV, l'ambassadeur Lu Shaye réfute toute manipulation statistique et évoque des "décès normaux", qui ne sont pas liés selon lui à l'épidémie

La Chine dément toute manipulation des statistiques officielles. Invité ce mardi matin de BFMTV, son ambassadeur en France a été interrogé sur la véracité des bilans du coronavirus diffusés par son pays. Lu Shaye a assuré que 3305 personnes étaient mortes des suites du Covid-19 en Chine "dont 2535 à Wuhan", foyer d'origine de l'épidémie. "On n'a pas sous estimé, c’est précis", a-t-il affirmé.

Qu'en est-il alors des photos de nombreux habitants de Wuhan patientant pour récupérer les cendres de leurs proches morts? Ces clichés diffusés sur internet sèment le doute sur le décompte de Pékin. L'ambassadeur explique ne pas savoir s'il y a eu censure ou non de ces images en Chine et rétorque qu'il s'agit là de décès "normaux", non liés à l'épidémie.

"À partir du 23 janvier on a cessé de livrer les urnes (funéraires)", a-t-il justifié. "À partir du 23 mars on a recommencé à les livrer. Pendant ces deux mois il y aurait à peu près 10.000 décès non causés par le Covid-19." 

La Chine "presque totalement sortie" de l'épidémie

L'ambassadeur est également revenu sur les derniers chiffres de contamination dans le pays. "Quelques dizaines de nouveaux cas" ont été recensés et "tous sont importés de l'étranger", selon Lu Shaye. Pour lui, la Chine est "presque totalement sortie" de l'épidémie.

Le confinement a été levé dans tout le pays à l'exception de la ville de Wuhan, épicentre de l'épidémie, et "plus de 96% des entreprises chinoises ont repris leurs activités", d'après l'ambassadeur. Il a par ailleurs annoncé qu'un vaccin est en cours de test en Chine pour lutter contre le nouveau coronavirus. 

Hugues Garnier