BFMTV

La chef de la diplomatie européenne émue aux larmes après les explosions de Bruxelles

Emue aux larmes, la chef de la diplomatie européenne Federica Mogherini a déploré un "jour très triste pour l'Europe" en évoquant les attaques meurtrières de Bruxelles, lors d'une conférence de presse mardi à Amman, en Jordanie.

Après les attentats qui ont frappé le coeur de Bruxelles, mardi matin, la chef de la diplomatie européenne, Federica Mogherini, n'a au retenir ses larmes. Lors d'une conférence de presse commune avec Nasser Judeh, le ministre jordanien des Affaires étrangères, elle a été submergée par l'émotion en évoquant "un jour très triste pour l'Europe".

"Nous sommes solidaires non seulement avec la souffrance des victimes, mais aussi dans la réaction à ces actes et la prévention ensemble contre la radicalisation et la violence", a-t-elle déclaré avant de fondre en larmes.

La chef de la diplomatie européenne a ensuite tenté de reprendre ses esprits, en vain. "Je vais m'arrêter ici. Vous allez comprendre. Aujourd'hui est un jour difficile...", a-t-elle poursuivi, la voix cassée. Nasser Judeh a alors tenté de la consoler en la prenant dans ses bras, avant de quitter les lieux, précipitant ainsi la fin de la conférence de presse. Auparavant, Nasser Judeh avait condamné "fermement" des attaques "criminelles et terroristes".

Comme Federica Mogherini, de nombreux dirigeants européens ont dénoncé les attaques meurtrières qui ont visé Bruxelles. Le président français, François Hollande, a ainsi souligné qu'avec ces attaques, "c'est toute l'Europe qui est visée".

A. Caupert avec AFP