BFMTV

L'enquête se poursuit après l'attentat déjoué à Times Square

Les enquêteurs américains rassemblent les indices lundi pour tenter de trouver les responsables de l'attentat à la voiture piégée déjoué samedi soir dans le secteur new-yorkais de Times Square. /Photo prise le 2 mai 2010/REUTERS/Chip East

Les enquêteurs américains rassemblent les indices lundi pour tenter de trouver les responsables de l'attentat à la voiture piégée déjoué samedi soir dans le secteur new-yorkais de Times Square. /Photo prise le 2 mai 2010/REUTERS/Chip East - -

Les enquêteurs américains rassemblent les indices pour tenter de trouver les responsables de l'attentat à la...

par Michelle Nichols

NEW YORK (Reuters) - Les enquêteurs sont à la recherche d'un homme d'une quarantaine d'années qui apparaît sur un enregistrement de vidéosurveillance près de la voiture dans laquelle était dissimulée une bombe à Times Square samedi soir.

Sur l'enregistrement de 19 secondes rendu public par la police, on voit un individu de race blanche, mince, poser son sac à dos sur le trottoir, ôter un sweat-shirt de couleur sombre puis récupérer son sac et s'éloigner après avoir jeté plusieurs regards en direction du véhicule.

Situé au coeur de Manhattan, Times Square est un quartier touristique de New York connu pour ses magasins et très fréquenté par les amateurs de théâtre le samedi soir.

"On le voit quitter les lieux", a déclaré Janet Napolitano, ministre de la Sécurité intérieure, sur CNN, lundi. "Il peut s'agir d'un témoin. Il peut avoir vu quelque chose. Cela peut être un suspect. Nous ne savons pas", a-t-elle ajouté.

Ce que nous savons c'est que vous voudrions être en mesure de l'identifier pour lui parler", a-t-elle ajouté.

Le chef de la police new-yorkaise, Raymond Kelly, se refuse pour l'instant à qualifier l'individu de suspect. Pour lui, il est trop tôt pour savoir si la tentative a été fomentée par un groupe ou par une seule personne.

Intervenant également sur CNN, Raymond Kelly a précisé que ses services prévoyaient de rendre public lundi un deuxième enregistrement vidéo, réalisé par un touriste et montrant un individu courant près des lieux de l'attentat à peu près au moment où il a été déjoué.

"PROTÉGER LE PEUPLE AMÉRICAIN"

Les enquêteurs continuent d'examiner de près le véhicule ainsi que l'engin explosif retrouvé à l'intérieur et qui serait composé de propane, d'essence et de feux d'artifice.

Le ministre de la Justice, Eric Holder, a annoncé des progrès importants dans l'enquête et que la police disposait de plusieurs bonnes pistes, se référant à l'homme montré sur la vidéo. "Nous suivons également un certain nombre d'autres pistes", a-t-il dit à la presse.

Pour le maire de New York, Michael Bloomberg, il n'y a pas de preuve permettant d'établir un lien entre cet attentat et Al Qaïda ou une autre organisation.

"Je suis confiant, nous allons découvrir qui a fait cela", a dit Bloomberg à la presse devant un restaurant de Times Square.

Le maire de New York a dîné avec le policier Wayne Rhatigan, qui a été alerté par un vendeur de rue de la présence suspecte d'un véhicule tout-terrain, un Nissan Pathfinder, à l'angle de la 45e rue près de Broadway.

Les taliban pakistanais ont revendiqué cette tentative d'attentat pour, ont-ils dit, venger la mort le mois dernier de deux chefs d'Al Qaïda en Irak.

"Nous allons faire ce qui est nécessaire pour protéger le peuple américain, pour trouver qui se cache derrière ce projet qui aurait pu être meurtrier, et pour faire en sorte que justice soit faite", a déclaré le président Barack Obama.

New York est en état d'alerte depuis les attentats du 11 septembre 2001, qui virent deux avions détournés percuter les tours jumelles du World Trade Center, faisant plus de 2.600 morts.

Marine Pennetier et Pierre Sérisier pour le service français, édité par Gilles Trequesser