BFMTV

L'armée syrienne pilonne Bab Amro à Homs, 12 morts

L'ARMÉE SYRIENNE BOMBARDE HOMS

L'ARMÉE SYRIENNE BOMBARDE HOMS - -

AMMAN (Reuters) - Les forces gouvernementales syriennes ont tué au moins 12 personnes et en ont blessé une centaine d'autres mardi dans de violents...

AMMAN (Reuters) - Les forces gouvernementales syriennes ont tué au moins 12 personnes et en ont blessé une centaine d'autres mardi dans de violents bombardements contre Bab Amro, un quartier sunnite de Homs tenu par les insurgés, ont fait savoir des militants de l'opposition.

"L'Armée syrienne libre empêche l'armée de pénétrer dans Bab Amro. L'armée (gouvernementale) a riposté ce matin en tirant des obus de 130 mm qui ont frappé à l'aveuglette ce quartier", a déclaré à Reuters cet opposant.

Deux enfants sont au nombre des victimes, a-t-il dit.

"Chaque minute, plusieurs obus s'abattent" sur le quartier, a continué ce militant.

Les forces gouvernementales, appuyées par des véhicules blindés, sont sous le contrôle d'officiers issus de la minorité alaouite, une branche du chiisme à laquelle appartient le clan au pouvoir en Syrie. L'armée progresse en direction de Bab Amro depuis le lancement d'une offensive militaire contre Homs le 3 février. Des chars sont désormais déployés dans Inchaat, quartier contigu à Bab Amro, selon des sources proches de l'opposition.

Environ 60% des 100.000 habitants de Bab Amro auraient fui les combats. Homs, grande métropole d'un million d'habitants, est peuplée à 30% à 40% d'alaouites.

Khaled Yacoub Oweis; Eric Faye pour le service français