BFMTV

L'ambassadeur Alexandre Orlov juge "ridicules" les accusations de piratage russe aux Etats-Unis

Alexandre Orlov, ambassadeur de la Russie en France, a réfuté les accusations portées par Barack Obama contre son pays.

Alexandre Orlov, ambassadeur de la Russie en France, a réfuté les accusations portées par Barack Obama contre son pays. - Capture d'écran BFMTV

Barack Obama accuse désormais officiellement la Russie d'avoir mené une opération informatique contre le parti démocrate américain pendant la campagne présidentielle aux Etats-Unis. Invité vendredi sur BFMTV, Alexandre Orlov, l'ambassadeur de la Russie en France, a voulu balayer ces soupçons.

Alexandre Orlov est bien dans la ligne du Kremlin. En effet, si l'exécutif russe a jugé "indécente" l'accusation de piratage informatique russe pour nuire à Hillary Clinton durant la dernière présidentielle américaine lancée par Barack Obama, l'ambassadeur de la Russie en France l'a lui qualifiée de "ridicule", et relevant de la "paranoïa". Invité vendredi sur BFMTV, le diplomate russe l'assure: "La Russie n'a jamais piraté le parti démocrate. Ce n'est pas notre façon d'agir."

Barack Obama n'est "plus le président des Etats-Unis"

L'approche de la passation de pouvoir aux Etats-Unis, qui se tiendra le 20 janvier, incite visiblement Alexandre Orlov à changer de ton pour évoquer le chef d'Etat américain: "Barack Obama n'est plus président des Etats-Unis. Enfin si, mais seulement officiellement. Il peut dire tout ce qu'il veut". 

"Dans nos relations avec les Etats-Unis, on se dirige vers une normalisation grâce à Donald Trump", prédit l'ambassadeur, convaincu que la communauté internationale devrait basculer bientôt du côté des positions russes. "La guerre froide, initiée par certains en Occident, va bientôt se terminer. Je crois que ces changements commencés aux Etats-Unis vont sans doute atteindre l'Europe."

R.V.