BFMTV

L'administration Biden assure l'OMS de son soutien financier, prenant le contrepied de Trump

Le président Joe Biden signe ses premiers décrets dans le Bureau ovale de la Maison Blanche, le 20 janvier 2021

Le président Joe Biden signe ses premiers décrets dans le Bureau ovale de la Maison Blanche, le 20 janvier 2021 - Jim WATSON © 2019 AFP

Après le retrait de Donald Trump en avril, les Etats-Unis, ont "l'intention de remplir leurs obligations financières envers" l'Organisation Mondiale de la Santé.

Avec Joe Biden à la Maison Blanche, la nouvelle administration américaine, prenant le contrepied de Donald Trump, a remercié jeudi l'Organisation Mondiale de la Santé pour son rôle de chef de file dans la lutte contre la pandémie, et l'a assuré de son soutien financier.

Les États-Unis, qui ont annoncé mercredi leur retour à l'OMS, ont "l'intention de remplir leurs obligations financières envers l'organisation", a déclaré l'immunologue, et conseiller Covid de la Maison Blanche, Anthony Fauci lors d'une réunion du conseil exécutif de l'agence onusienne.

Donald Trump avait annoncé mi-avril la suspension de la contribution américaine à l'OMS, coupable à ses yeux d'avoir commis de nombreuses "erreurs" sur le coronavirus et d'être trop proche de la Chine. Les États-Unis sont le premier contributeur de cette agence sanitaire dont le siège est à Genève.

Durant son mandat, Donald Trump a retiré son pays de plusieurs organisations et accorords internationaux, comme l'UNESCO, l'accord sur le nucléaire iranien ou encore le Conseil des droits de l'Homme.

S. V. avec AFP