BFMTV

L'accord nucléaire n'influera pas sur l'alliance irano-syrienne

Le chef de la diplomatie syrienne Wallid Mouallem et le ministre de l'Information syrien Omran Zohbi, à Damas le 24 juillet 2015

Le chef de la diplomatie syrienne Wallid Mouallem et le ministre de l'Information syrien Omran Zohbi, à Damas le 24 juillet 2015 - Louai Beshara-AFP

Le chef de la diplomatie syrienne Walid Mouallem a affirmé vendredi que l'accord nucléaire conclu entre les grandes puissances et l'Iran n'influerait en aucun cas sur le soutien constant apporté par Téhéran au pouvoir en Syrie, pays ravagé par la guerre.

La République islamique d'Iran est le principal allié régional du régime de Bachar al-Assad à qui elle fournit une aide militaire et économique dans sa guerre contre des groupes rebelles diverses depuis plus de quatre ans.

 "Certains, en tête desquels les Etats-Unis, se font des illusions" en pensant que "l'accord permettra à l'Occident d'influencer la position iranienne dans le conflit", a dit M. Mouallem devant un "forum antiterroriste" à Damas, en présence du ministre iranien de la Culture Ali Janati et de responsables du Hezbollah libanais.

"La position de l'Iran face à la crise n'a pas changé. Ce pays a présenté toutes sortes de soutiens au peuple syrien dans sa lutte contre le terrorisme, avant, durant et après l'accord nucléaire, et ce soutien se poursuivra", a-t-il ajouté.

la rédaction avec AFP