Kim Jong-Un à Khasan, frontalière de la Corée du Nord et de la Chine, le 24 avril 2019.
 

Le dirigeant nord-coréen va rencontrer le président russe pour la première fois. Il cherche des alliés, en pleine impasse avec Washington sur les négociations dans le dossier du nucléaire.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire