BFMTV

Kim accepte l'invitation de Trump à se rendre aux Etats-Unis, et lui propose de venir en Corée du Nord

Kim Jong-un et Donald Trump

Kim Jong-un et Donald Trump - Anthony WALLACE / POOL / AFP

L'agence de presse nord-coréenne a signalé ce mercredi que Kim Jong-un allait se rendre aux Etats-Unis à l'invitation de Donald Trump et qu'il lui proposait de venir visiter la Corée du Nord.

Selon l'agence de presse officielle nord-coréenne ce mercredi, Kim Jong-un a décidé d'accepter l'invitation de Donald Trump à se rendre aux Etats-Unis et le régime annonce avoir retourné la politesse au chef d'Etat américain, lui proposant de visiter la Corée du Nord.

"Les deux dirigeants ont accepté avec plaisir" 

Les deux hommes se sont entretenus à Singapour ce mardi, un événement décrit comme "un tournant radicale", d'après les termes utilisés par l'agence nord-coréenne KCNA, dans les relations bilatérales. Les termes utilisés par KCNA laissent entendre que Donald Trump a déjà donné son assentiment à la suggestion de Kim Jong-un:

"Kim Jong Un a invité Trump à effectuer une visite à Pyongyang à un moment opportun, et Trump a invité Kim Jong Un à venir aux Etats-Unis. Les deux dirigeants ont accepté avec plaisir leurs invitations réciproques, convaincus que cela constituera une autre occasion importante pour une amélioration des relations" entre les deux pays. 

Kim Jong-un a aussi dit un mot de la question épineuse de la dénucléarisation de son pays. KCNA a ainsi développé: "Kim Jong Un a déclaré qu'afin d'établir la paix et la stabilité dans la péninsule coréenne et de réaliser sa dénucléarisation, les deux pays doivent s'engager à s'abstenir de s'antagoniser (...) réciproquement, pour se comprendre mutuellement".

R.V. avec AFP