BFMTV

Journée contre le travail des enfants: 150 millions de garçons et filles concernés dans le monde

Des enfants qui travaillent dans une mine d'or en Centrafrique, en 2014.

Des enfants qui travaillent dans une mine d'or en Centrafrique, en 2014. - ISSOUF SANOGO / AFP

Ce mercredi 12 juin est la Journée mondiale contre le travail des enfants. L'occasion de rappeler que des dizaines de millions d'enfants travaillent dans le monde, principalement en Afrique et en Asie.

Chaque année, l'Organisation Internationale du Travail (OIT) redit l'importance de lutter contre le travail des enfants dans le monde. En 2016, ils étaient encore plus de 150 millions à être concernés. 

Selon un rapport publié en 2017, tous les secteurs emploient des enfants, mais la plupart d'entre eux sont agriculteurs (71%): pêche, élevage, sylviculture... Le secteur industriel utilise aussi de nombreux jeunes (12%), tout particulièrement celui de l'extraction minière

90% des enfants travailleurs se trouvent en Afrique et en Asie

L'immense majorité de ces jeunes travailleurs vivent en Asie-Pacifique (62 millions) mais surtout en Afrique (72 millions) où un enfant sur cinq est concerné.

Le travail des enfants dans le monde.
Le travail des enfants dans le monde. © BFMTV

Les pays touchés par des conflits armés sont quasiment deux fois plus touchés par le travail des enfants selon l'OIT. Ainsi, en Afghanistan, en en Colombie, en Iraq, au Mali ou encore en Ukraine, 17% des enfants travaillent contre "seulement" 9,5% à l'échelle mondiale.

La moitié des enfants travailleurs a entre 5 et 11 ans

Beaucoup de ces enfants sont très jeunes: près d'un sur deux a moins de 11 ans selon le rapport de l'Organisation internationale du travail. Quant à leur "employeur", il s'agit le plus souvent de leur famille.

Le travail des enfants en chiffres.
Le travail des enfants en chiffres. © BFMTV

Le nombre d'enfants qui travaillent ne cesse de diminuer ces dernières années: en 2000, ils étaient 100 millions de plus qu'aujourd'hui. Cependant, il reste encore beaucoup de choses à faire pour atteindre l'objectif fixé par l'ONU: "éradiquer le travail des enfants sous toutes ses formes d’ici 2025".

Un combat difficile à mener selon l'OIT car il est difficile d'apporter une réponse mondiale et unique. Conflit armé, changement climatique, catastrophe naturelle, urbanisation rapide: autant de facteurs différents qui compliquent la lutte contre le travail des enfants à l'échelle internationale.

Louis Tanca