BFMTV

Jérusalem-Est: 1.000 logements supplémentaires dans des colonies

Un logement en construction dans le quartier de Ramat Shlomo, à Jerusalem-Est, photographié le 5 juin 2014.

Un logement en construction dans le quartier de Ramat Shlomo, à Jerusalem-Est, photographié le 5 juin 2014. - Ahmad Gharabli - AFP

En plein climat de tensions dans la partie annexée et occupée de la ville, le gouvernement israélien a décidé d'accélèrer la construction de 1.000 logements supplémentaires à Jérusalem-Est.

Le gouvernement israélien a décidé d'accélérer les plans pour la construction de 1.000 logements supplémentaires à Jérusalem-Est, a annoncé un responsable israélien lundi en plein climat de tensions dans la partie annexée et occupée de la ville.

"Le gouvernement a décidé de faire avancer la planification pour la construction de plus de 1.000 unités d'habitation à Jérusalem, à peu près 400 (dans le quartier de) Har Homa et environ 600 à Ramat Shlomo", a dit un responsable sous le couvert de l'anonymat.

Har Homa et Ramat Shlomo sont deux colonies juives à Jérusalem-Est.

Ce responsable n'a pas précisé si le gouvernement du Premier ministre Benjamin Netanyahu annonçait là un tout nouveau projet de construction ou l'accélération d'un programme existant.

Cinquième nuit de heurts

Une telle annonce peut signifier soit que les autorités se disposent à lancer les appels d'offres pour la construction effective de projets existants, soit qu'elles font avancer la procédure, a dit à l'AFP Lior Amihai, un porte-parole de l'organisation anti-colonisation "la Paix maintenant".

Quoi qu'il en soit, le moment est particulièrement malvenu, a-t-il dit. "Il n'y a jamais de bon moment pour faire des choses pareilles, mais celui-ci l'est encore moins que les autres, alors que Jérusalem est en train de brûler", a-t-il dit.

Alors que l'enterrement sous haute surveillance d'un Palestinien accusé par la police israélienne d'avoir délibérément jeté sa voiture sur un arrêt du tramway, Abdelrahmane Shalodi, devait avoir lieu dans la nuit, de violents heurts ont opposé dimanche soir des centaines de Palestiniens à la police israélienne à Jérusalem-Est pour la cinquième nuit consécutive.

V.R. avec AFP