BFMTV

"Je me suis dit que j'allais mourir": le témoignage de la mariée filmée au moment des explosions à Beyrouth

"Je me suis demandée ce qui allait se passer, je me suis dit que j’allais mourir", explique-t-elle, encore émue.

L'image a fait le tour des réseaux sociaux. Mardi, quelques secondes avant que Beyrouth ne plonge dans l'horreur à la suite des deux violentes explosions qui ont dévasté la ville et fait au moins 137 morts et 5000 blessés, Israa Seblani participait à une séance photo dans le centre-ville, vêtue de sa robe de mariée.

Dans cette vidéo glaçante, la jeune femme de 29 ans est surprise par le souffle de l'explosion, tandis que les bâtiments sont détruits autour d'elle.

"Il n’y a pas de mots pour le décrire"

Médecin entre le Liban et les États-Unis, la jeune femme, encore extrêmement marquée par les événements, a témoigné auprès de plusieurs médias.

"Je me préparais pour mon grand jour depuis deux semaines et j’étais si heureuse de dire à mes copines que j’allais me marier. [...] Mais le rêve est devenu cauchemar", explique-t-elle à l'agence Reuters.

Israa Seblani a également décrit le moment ou l'explosion s'est faite ressentir. "Ce qui est arrivé pendant l’explosion, il n’y a pas de mots pour le décrire… j’étais choquée. Je me suis demandée ce qui allait se passer, je me suis dit que j’allais mourir. Et comment je vais mourir?", se rappelle-t-elle.

Celle qui explique ne jamais avoir "entendu quoi que ce soit de similaire au son de cette explosion" estime être une miraculée et a également une pensée pour les victimes.

"Il y a beaucoup de dégâts, de nombreuses personnes ont été tuées et blessées. Mais moi-même, mon mari et le photographe nous nous sommes échappés indemnes, je remercie Dieu de nous avoir protégés", conclut-elle.

https://twitter.com/Hugo_Septier Hugo Septier Journaliste BFMTV