BFMTV

Japon: un quartier de Kyoto interdit les photos à cause de l'inconduite des touristes avec les geishas

Des apprenties geishas dans le quartier de Gion, à Kyoto.

Des apprenties geishas dans le quartier de Gion, à Kyoto. - TOSHIFUMI KITAMURA / AFP

Les riverains d'un quartier très touristique de Kyoto, l'ancienne capitale japonaise, ont imposé un arrêté interdisant de prendre des photos sur place. Il s'agit notamment d'une réaction au manque de respect de certains touristes à l'égard des geishas.

Longtemps centre du pouvoir impérial au Japon, Kyoto n'a plus grand-chose d'un havre de paix aristocratique. Une association de riverains et de commerçants du très fréquenté quartier de Gion ont imposé une interdiction de prendre des photos dans les allées privées ceignant la rue Hanamikoji, artère fameuse de l'ancienne capitale nippone, comme l'a annoncé le site japonais de la NHK. En cause: l'inconduite de visiteurs étrangers. 

Le Guardian a énuméré ce mardi les griefs retenus à l'encontre de ces derniers: certains entravent la circulation, d'autres jettent leurs déchets sur la chaussée, et surtout certains harcèlent les geishas, ces célèbres femmes de compagnie japonaises, et leurs apprenties, les maikos, voire les pourchassent pour obtenir une photo. 

31 millions de visiteurs au Japon en 2018

Des habitants des lieux distribuent même des prospectus, énonçant leur message en anglais et en mandarin, afin d'appeler les touristes à demander leur permission aux geishas avant de les prendre en photo. Les contrevenants risquent une amende de 10.000 yens, soit 82,75 euros. 

Si les riverains du quartier Gion espèrent ramener leurs invités à de meilleurs sentiments et préserver l'endroit, leur combat se heurte de plein fouet au tourisme de masse. Selon des chiffres produits par le site du quotidien britannique, le Japon a accueilli 31 millions de touristes en 2018, 9% de plus que l'année précédente.

Et le gouvernement table sur 60 millions de touristes à l'horizon 2030. A l'été prochain, Tokyo hébergera de surcroît les Jeux olympiques, événement synonyme d'un afflux touristique conséquent. 

Robin Verner