BFMTV

Japon: la doyenne de l'humanité est morte à l'âge de 117 ans

-

- - Twitter / GuinnessWorldRecords

C'est une autre nippone, âgée de 115 ans, qui hérite du titre.

C'est le site officiel du Livre Guinness des Records qui a annoncé cette semaine la triste nouvelle. Chiyo Miyako, la doyenne de l’humanité, est morte le 22 juillet dernier à l’âge de 117 ans au Japon. Née le 2 mai 1901, elle avait hérité de ce titre en avril passé, à la suite de la disparition de Nabi Tajima au même âge.

Toujours selon le site officiel des records, la super-centenaire était encore passionnée par la calligraphie qu’elle avait apprise au cours de sa vie et était encore très friande de sushis et d’anguille. Surnommée "la déesse", elle est décrite comme une personne qui "apportait le bonheur à ceux qu’elle rencontrait."

A l’heure actuelle, le record de longévité est toujours détenu par Jeanne Calment, morte en 1997 à l'âge de 122 ans et 164 jours (née en 1875). C'est également un Japonais, Masazo Nonaka, qui est le doyen de l'humanité (113 ans).

Hugo Septier