BFMTV

Interpol annonce l'arrestation d'une trafiquante de drogue en fuite depuis 7 ans

"Il nous faut continuer à garantir que les informations essentielles circulent plus vite que les fugitifs" a déclaré à cette occasion le secrétaire général d'Interpol, Jürgen Stock.

"Il nous faut continuer à garantir que les informations essentielles circulent plus vite que les fugitifs" a déclaré à cette occasion le secrétaire général d'Interpol, Jürgen Stock. - Jean-Philippe Ksiazek - AFP

Cette Polonaise de 41 ans s'était réfugiée en Amérique du Sud, et a été arrêtée à Buenos Aires, en Argentine.

"Une des fugitives les plus recherchées d'Europe". L'organisation internationale de coopération policière Interpol a annoncé mercredi l'arrestation en Argentine d'une trafiquante de drogue polonaise, en fuite depuis sept ans.

Sylwia Sulecka, 41 ans, a été identifiée par reconnaissance faciale, grâce à la base de données photographiques d'Interpol, selon un communiqué de l'organisation. "Nous avons réussi à attraper l'une des fugitives les plus recherchées d'Europe", s'est vantée la police argentine sur Twitter.

La suspecte avait pris une nouvelle identité en Bolivie, avant de venir s'installer en Argentine. Elle est désormais en attente d'extradition vers la Pologne.

"Le rôle fondamental d'Interpol"

Cet exemple "montre clairement le rôle fondamental d'Interpol" dans les enquêtes internationales, a relevé son secrétaire général Jürgen Stock. "Il nous faut continuer à garantir que les informations essentielles circulent plus vite que les fugitifs", a-t-il noté, cité dans le texte.

Lancée il y a deux ans, la base de données de reconnaissance faciale d'Interpol comprend désormais plus de 52.000 photographies en provenance de 179 pays.

Sa. V avec AFP