BFMTV

INFOGRAPHIES. Avant Thanksgiving, où en est l'épidémie de Covid-19 aux États-Unis ?

INFOGRAPHIES. À quelques jours de Thanksgiving, où en est l'épidémie de Covid-19 aux États-Unis ?

INFOGRAPHIES. À quelques jours de Thanksgiving, où en est l'épidémie de Covid-19 aux États-Unis ? - BFMTV

Alors que la France traverse depuis quelques semaines sa deuxième vague, les États-Unis en sont eux déjà à leur troisième.

Malgré les appels des autorités à rester chez soi, de nombreux Américains se préparent à des retrouvailles familiales pour célébrer Thanksgiving ce jeudi, au risque d'aggraver encore l'épidémie qui embrase le pays. 

Des rassemblements qui surviennent alors que le pays fait face à une troisième vague. Entre le 9 et le 15 novembre, plus de 1,16 million de personnes ont été dépistées positives au coronavirus, un record depuis l'apparition du virus sur le sol américain, comme le montre l'infographie ci-dessous.

Même si on compte davantage de personnes contaminées aujourd'hui qu'au printemps, cela ne signifie pas pour autant que l'épidémie est plus violente aujourd'hui. Comme on peut le voir sur le graphique ci-dessus, la capacité de tests a été multipliée par dix en quelques mois, ce qui biaise la comparaison. Il faut donc plutôt se fier à d'autres indicateurs, comme le nombre de morts liés au Covid-19.

Trois vagues ont déjà déferlé sur les États-Unis

Cette courbe des décès quotidiens montre clairement que l'épidémie de coronavirus était plus virulente en mai. Le nombre de morts par jour permet également de visualiser plus facilement les trois vagues de l'épidémie.

Visualisez la propagation de l'épidémie depuis mars aux États-Unis

La carte-ci animée dessous montre la répartition géographique des décès, tout en prenant en compte la population de chaque état. On y voit clairement les trois vagues qui ont déferlé sur des zones différentes du pays :

  1. La première de fin mars à fin mai, principalement sur la côte est du pays
  2. La deuxième de juillet à septembre, principalement dans le sud des Etats-Unis
  3. La troisième, un peu plus au centre du pays, qui a commencé à la fin du mois d'octobre et est toujours d'actualité en cette fin de mois de novembre

Trois millions de passagers dans les aéroports américains ce week-end

Les États-Unis sont le pays le plus endeuillé au monde avec près de 256.000 décès liés au coronavirus. Thanksgiving, grande fête familiale, plus importante que Noël pour beaucoup d'américains, devrait prolonger la troisième vague actuelle, déjà plus meurtrière que la deuxième de cet été.

Selon l'agence TSA, chargée des contrôles de sécurité dans les aéroports, plus de 3 millions de passagers ont pris l'avion ce week-end dans le pays. Même si c'est deux fois moins que l'année dernière au même moment, cela reste le "week-end le plus chargé depuis le début de la pandémie".

La plupart des gouverneurs des états, comme celui du New Jersey, avaient pourtant demander à leurs administrés de ne pas "transformer leur salle à manger en foyer de Covid".

Les fêtes nationales relancent l'épidémie

Depuis le début de la pandémie de Covid-19, les fêtes déclenchent systématiquement la circulation du virus: ce fut le cas après la fête nationale du 4 juillet, après le Labor Day début septembre, ou encore après Halloween.

Pour Thanksgiving, première fête de la période hivernale, le risque est d'autant plus grand que des milliers d'étudiants rentrent chez eux, pour y rester souvent jusqu'en janvier.

Louis Tanca, avec AFP