BFMTV

INFOGRAPHIE. Les incendies en Australie sont-ils plus destructeurs que les feux en Amazonie?

Photo aérienne prise le 31 décembre au dessus de la Nouvelle Galles du Sud, région australienne la plus touchée par les incendies actuellement.

Photo aérienne prise le 31 décembre au dessus de la Nouvelle Galles du Sud, région australienne la plus touchée par les incendies actuellement. - Handout / 2019 Planet Labs, Inc. / AFP

En termes de surfaces brûlées, les feux qui sévissent actuellement en Australie sont bien plus impressionnants que ceux ayant touché le reste du monde en 2019.

L'Australie est en proie depuis septembre à d'immenses incendies qui ont déjà fait au moins 24 morts. Des feux si gigantesques que leurs fumées ont atteint en début de semaine le Chili et l'Argentine, 12.000 kilomètres plus loin.

Selon l'entreprise de météorologie Metsul, les fumées pourraient également atteindre le Brésil - autre pays durement touché par les feux cette année. Durant l'été 2019, la communauté internationale s'était en effet inquiétée de la situation catastrophique en Amazonie où les feux, causés notamment par la déforestation, ont duré plusieurs mois.

L'Université de biologie de La Paz (Bolivie) estime ainsi qu'au moins 800.000 hectares de terres sont partis en fumées cet été au sein de la plus grande forêt du monde. Loin des 8,4 millions d'hectares qui auraient brûlé depuis septembre en Australie, selon les derniers chiffres publiés par les autorités ce lundi.

Plus de 8 millions d'hectares brûlés en Australie

Ce bilan terrible devrait encore s'aggraver puisque la saison des feux n'est pas finie dans le pays. Il est d'ores et déjà plus lourd que le bilan officiel des incendies en Sibérie, où au moins 3 millions d'hectares ont brûlé selon les autorités. L'ONG Greenpeace conteste cependant ces chiffres et estime que la surface concernée serait en réalité quatre fois plus grande (12 millions d'hectares).

Quant aux feux qui ont ravagé une partie de la Californie en 2018 - faisant à l'époque la une des médias occidentaux - ils n'avaient brûlé "que" 700.000 hectares de terre selon l'agence officielle CalFire

Amazonie, Sibérie, Californie... Ces trois foyers très médiatisés paraissent ainsi moins étendues que les incendies qui sévissent actuellement en Australie, comme l'illustre l'infographie ci-dessous qui rassemble plusieurs grands feux marquants des 15 dernières années. Plus la barre est longue, plus ces incendies ont ravagé des millions d'hectares.

Des incendies bien moins étendus dans l'Hexagone

A titre de comparaison, le plus grand incendie dans l'Hexagone depuis l'après-guerre date de 1949: il avait ravagé un peu plus de 50.000 hectares au cœur des Landes comme le montre la vidéo d'époque ci-dessous.

Plus récemment, les derniers grands incendies que nous avons connu - autour de Marseille en juin 2016, dans le Var et en Corse en juillet 2017 - n'avaient touché "que" quelques milliers d'hectares.

Louis Tanca