BFMTV

Hillary Clinton n'avait pas préparé de discours de défaite pour la présidentielle américaine

Hillary Clinton et Bill Clinton le jour de l'investiture de Donald Trump.

Hillary Clinton et Bill Clinton le jour de l'investiture de Donald Trump. - Win McNamee / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Après sa défaite face à Donald Trump, l'ex-candidate a marché dans les bois, rangé ses placards, fait du yoga et bu du Chardonnay.

"C'est toujours très douloureux. Ça fait très mal". Dix mois après l'élection de Donald Trump à la présidentielle américaine, Hillary Clinton tente toujours de se remettre d'une défaite qu'elle n'était pas parvenue à envisager. Alors qu'elle s'apprête à partir en tournée pour présenter son livre-confession, What happened (Ça s'est passé comme ça, qui sort en France le 20 septembre), l'ex-candidate est revenue sur ses erreurs de campagne, sur l'élection et sur les mois qui ont suivi dans une longue interview à CBS diffusée dimanche matin. 

"J'ai eu l'impression d'avoir laissé tomber tout le monde", a-t-elle expliqué, évoquant le moment où, ce soir de novembre, elle a compris qu'elle ne l'avait pas emporté.

"Assommée et totalement épuisée"

Elle révèle aussi n'avoir préparé qu'un discours de victoire, et pas de discours de défaite, alors qu'elle a dû prendre la parole le lendemain de l'annonce des résultats. Alors qu'elle avait imaginé ce jour-là comme son premier à la Maison blanche, Hillary Clinton a quitté Washington pour rejoindre sa maison de Chappaqua, dans l'Etat de New York, en compagnie de son mari Bill Clinton. 

"J'ai ressenti un énorme sentiment d'abandon, une perte de sentiments, de direction et de tristesse", a poursuivi l'ancienne secrétaire d'Etat de Barack Obama, qui a aussi été sénatrice de New York pendant 8 ans. Elle raconte ensuite comment elle s'est occupée pour essayer de digérer l'événement: de longues promenades dans les bois, du yoga, du temps en compagnie de ses chiens, mais aussi beaucoup de nettoyage de placards et du Chardonnay. 

"C'était une transition très dure. J'ai vraiment lutté. Je ne pouvais rien ressentir, je n'arrivais pas à penser. J'étais juste assommée et totalement épuisée", se souvient-elle.

Elle ne sera plus jamais candidate

Au cours de cette interview, Hillary Clinton confie qu'elle ne se présentera plus à l'élection présidentielle. A la question "votre carrière politique est-elle terminée?, elle répond "oui".

"Comme femme politique active, oui", précise-t-elle. "J'en ai fini d'être candidate, mais je n'en ai pas fini avec la politique car je pense que l'avenir de notre pays est en jeu", explique-t-elle.

Revenant sur ses erreurs stratégiques durant la campagne, Hillary Clinton évoque notamment l'affaire des e-mails, envoyés depuis un serveur non sécurisé, et qui l'ont poursuivie jusqu'à la présidentielle. Ce qui qui lui a valu des attaques incessantes de ses adversaires républicains et une enquête du FBI, qui in fine a été abandonnée mais a sans doute pesé lourd dans sa défaite. Elle juge aujourd'hui qu'envoyer ses messages depuis un serveur personnel a été sa plus grande erreur.

Charlie Vandekerkhove