BFMTV

Grande-Bretagne : un chirurgien aurait écrit ses initiales sur le foie d'un patient

-

- - -

En Grande-Bretagne, un chirurgien a été suspendu de ses fonctions. Il est en effet soupçonné d'avoir inscrit ses initiales sur le foie d'un patient.

Il y a les contes de Noël… et il y a les histoires improbables et insolites. Lors d'une opération, le chirurgien Simon Bramhall qui travaille à l'hôpital public de Birmingham, dans le centre de l'Angleterre, aurait écrit "SB" sur le foie d'un patient qui avait été transplanté. Pour inscrire ses initiales, le chirurgien aurait eu recours à du gaz argon, fréquemment utilisé en chirurgie. C'est un de ses collègues qui a fait l'étrange découverte lors d'une opération de routine.

Les autorités sanitaires publiques ont confirmé enquêter sur des allégations visant un chirurgien à l'hôpital Queen Elizabeth à Birmingham. "A la suite d'accusations de faute professionnelle, University Hospitals Birmingham NHS Foundation Trust a suspendu un chirurgien le temps de conduire une enquête interne", ont expliqué les autorités sanitaires locales, sans toutefois préciser l'identité du chirurgien ni les raisons de sa suspension.

La rédaction