BFMTV

Européennes: au Royaume-Uni, des dysfonctionnements empêchent le vote de plusieurs électeurs

Un bureau de vote - Image d'illustration

Un bureau de vote - Image d'illustration - Ben STANSALL / AFP

En réaction à différents problèmes survenus dans la journée électorale, les votants éconduits ont écrit sur les réseaux sociaux leur mécontentement grâce au hashtag #DeniedMyVote.

Alors que le Royaume-Uni s'embourbe irrémédiablement dans une impasse politique sur fond de crise du Brexit, les électeurs outre-Manche étaient appelés ce jeudi à se présenter aux urnes afin d'élire des députés européens qui, en cas de sortie de l'UE programmée au plus tard fin octobre prochain, ne siégeront par au parlement continental. 

Et comme le rapportent plusieurs médias britanniques dont le Guardian et le Daily Mail, le scrutin a été entaché, à plusieurs niveaux, d'irrégularités qui ont provoqué, sur les réseaux sociaux, l'ire de nombreux électeurs. 

Envoi postal retardé

Dans un premier temps, de nombreux britanniques domiciliés à l'étranger ont été dans l'impossibilité de voter, faute d'avoir reçu leurs bulletins de vote postaux à temps. Même topo pour les ressortissants européens domiciliés en Grande-Bretagne, qui quant à eux se sont vus refuser l'accès aux bureaux de vote britanniques, pour ne pas avoir fourni les documents demandés à l'avance. 

Comme le signale le Daily Mail, en ce qui concerne les ressortissants à l'étranger, l'utilisation d'un service postal privé, et non de la Royal Mail, pourrait expliquer les retards signalés. si certains ont reçu le courrier dans un délai impossible à tenir, d'autres n'ont tout bonnement jamais eu de réponses. 

Par conséquent, de nombreux électeurs n'ont pu participer, leur bulletin devant être envoyé avant la fermeture du bureau de vote, ce jeudi soir. 

35.000 tweets

Il était aux alentours de 9 heures ce matin, lorsque les premiers tweets de protestation, signés du hashtag #DeniedMyVote.(mon vote est refusé), ont mis en lumière cette situation sensible. En fin de journée, près de 35.000 personnes avaient utilisé ce message de ralliement. On compte près de 285.000 électeurs britanniques à l'étranger. 

La plupart des messages ont été émis par des ressortissants étrangers habitant au Royaume-Uni. C'est le cas de cet internaute a qui l'accès au bureau de vote a été refusé. 

Hugo Septier