BFMTV

Slovaquie: arrêtée pour avoir diffusé en boucle la Traviata pendant 16 ans

La soprano Ermonela Jahoperforme en tant que Violetta dans la Traviata le 31 juillet 2016 à Orange

La soprano Ermonela Jahoperforme en tant que Violetta dans la Traviata le 31 juillet 2016 à Orange - BERTRAND LANGLOIS / AFP

Elle diffusait le morceau sur des haut-parleurs en continu, de 6h à 22h, tous les jours. Une femme a été arrêtée début août en Slovaquie, pour avoir diffusé pendant près de 16 ans la Traviata de Verdi, retranchée dans sa maison de Sturovo, une petite ville du sud-ouest, raconte France Musique. Elle aurait commencé à la suite d'un conflit de voisinage, voulant se venger du chien d'un de ses voisins, qu'elle trouvait trop bruyant à son goût. Et a continué même après la disparition de celui-ci.

Le maire de la commune avait pris en 2015 un arrêté interdisant le tapage, la poussant à faire taire les haut-parleurs de sa demeure fortifiée, entourée de grillages et de caméras. Mais elle préparait simplement son retour. Elle avait alors débuté une procédure judiciaire pour faire annuler l'arrêté municipal, avant de relancer la musique. Obstinée, elle avait poursuivi la procédure jusqu'à arriver devant la Cour suprême du pays, qui avait confirmé la décision de justice donnant raison à l'édile, en mars dernier.

Malgré cela, elle avait continué à diffuser sa chanson. Jusqu'à ce que la police procède à son arrestation début août, et la place en cellule dans l'attente de son procès. Cette voisine rancunière encourt de six mois à trois ans de prison, probablement pour le plus grand soulagement de son quartier.

L.D.