BFMTV

Lituanie: la présidente sortante en tête du 1er tour de la présidentielle

La présidente lituanienne Dalia Grybauskaite vote à Vilnius le 11 mai 2014.

La présidente lituanienne Dalia Grybauskaite vote à Vilnius le 11 mai 2014. - -

Contrairement aux prévisions, Dalia Grybauskaite n'a pas été élue dès le premier tour et un second tour sera organisé le 25 mai.La présidente semble avoir bénéficié de sa position ferme vis-à-vis de la Russie.

La présidente sortante de la Lituanie, Dalia Grybauskaite, est arrivée largement en tête du 1er tour de l'élection présidentielle dimanche avec 46,5% des voix, a annoncé la commission électorale nationale à l'issue du dépouillement de 97% des bulletins de vote.

Contrairement aux attentes de nombreux analystes, la présidente lituanienne n'a pas franchi la barre de 50% nécessaires pour être réélue dès le premier tour. Elle a devancé de loin son rival social-démocrate, Zigmantas Balcytis, arrivé second avec 13,9% des suffrages et qui sera son adversaire au second tour le 25 mai.

Prête à prendre les armes

La participation au scrutin a été de 52%, alors qu'elle est traditionnellement basse et dépasse rarement les 50%.

La "dame de fer" balte semble avoir bénéficié de sa fermeté à l'égard du grand voisin russe dans la crise ukrainienne, alors que cette présidentielle coïncide avec une montée de l'inquiétude suscitée en Lituanie par les agissements de la Russie et sa puissance militaire grandissante aux frontières de cette ex-république soviétique.

"Malgré une campagne terne, la participation a été élevée, très probablement parce que les électeurs étaient rendus inquiets par l'agression russe en Ukraine", a déclaré Kestutis Girnius, analyste à l'Université de Vilnius. Lors de la campagne électorale, Dalia Grybauskaite n'avait pas mâché ses mots en se déclarant "prête à prendre elle-même les armes pour défendre le pays si la sécurité nationale le nécessitait".

A. D. avec AFP