BFMTV

Le maire de Mouscron aurait été égorgé par vengeance

Le corps du maire de Mouscron a été retrouvé dans le cimetière communal.

Le corps du maire de Mouscron a été retrouvé dans le cimetière communal. - AFP

Le corps de l'élu belge a été découvert lundi soir dans un cimetière, situé en face de son domicile.

Son plan avait été mûri. Un jeune homme a reconnu avoir tué lundi soir Alfred Gadenne, le maire de Mouscron, en Belgique. Le corps de l'élu de cette commune frontalière, avait été retrouvé dans le cimetière communal après que le principal suspect a lui-même prévenu les forces de l'ordre et avoué son crime.

L'assassinat d'Alfred Gadenne, bourgmestre de Mouscron depuis 2006, revêt un caractère personnel au vu des déclarations du principal suspect. Le jeune homme, âgé de 18 ans, aurait agi par vengeance, croit savoir la télévision belge RTBF. Il reprocherait à l'élu le suicide, il y a plus de deux ans, de son père. Employé communal, il s'est donné la mort après son licenciement.

Attendu d'être majeur

Depuis ce drame, le jeune homme aurait alors préparé son geste en observant les habitudes d'Alfred Gadenne, qui venait chaque matin et chaque soir ouvrir et fermer les grilles du cimetière, selon Le Soir. Il aurait attendu d'être majeur pour passer à l'acte afin que sa mère ne soit pas impliquée. Il a été inculpé d'assassinat.

Lundi soir, vers 19 heures, les forces de l'ordre ont reçu un appel affirmant que le bourgmestre de 71 ans était décédé. Sur place, les secours n'ont pu que constater sa mort, alors que la victime a été égorgée. Le suspect avait été arrêté immédiatement sur les lieux du drame.

J.C.