BFMTV

L’Ecosse votera pour son indépendance en 2014

Edimbourg

Edimbourg - -

David Cameron, a signé lundi à Edimbourg un accord prévoyant l'organisation en 2014 d'un référendum sur l'indépendance de l'Ecosse.

L'accord prévoyant l'organisation en 2014 d'un référendum sur l'indépendance de l'Ecosse pourrait sonner le glas du Royaume-Uni sous sa forme actuelle. David Cameron et le dirigeant écossais nationaliste Alex Salmond l’ont signé lundi à la résidence St Andrews, siège du gouvernement écossais à Edinbourg.

Londres avait déjà accepté en janvier le principe d'un référendum, sous la pression d'Alex Salmond, sorti renforcé des élections au Parlement régional en mai 2011.

La fin du Royaume-Uni sous sa forme actuelle ?

L'Ecosse est unie depuis 1707 à l'Angleterre mais jouit depuis un référendum en 1997 d'une autonomie accrue. Le Parlement écossais a des compétences en matière d'éducation, de santé, d'environnement et de justice. L'Ecosse dispose de son drapeau et d'équipes de football et de rugby, mais les questions relatives aux affaires étrangères, à l'énergie, à la fiscalité et à la défense relèvent du gouvernement britannique.

Une séparation de l'Ecosse du reste du Royaume-Uni (qui comprend également l'Angleterre, le pays de Galles et l'Irlande du Nord) comporte de nombreuses inconnues : à qui reviendraient les importantes réserves pétrolières de la mer du Nord ? Conserverait-elle la livre sterling ? Et quid de son avenir au sein de l'Union européenne ?

"La bataille sur le futur de l'Ecosse commence aujourd'hui"

Si l'on en croit un récent sondage, le nombre des partisans de l'indépendance a reflué et non pas augmenté ces derniers mois.

Aujourd'hui un tiers (28%) des 5,2 millions d'Ecossais souhaitent en fait quitter le giron du Royaume-Uni. "La bataille sur le futur de l'Ecosse commence aujourd'hui", résumait lundi le Scottish Sun.

C.P. avec AFP