BFMTV

Avec des chiffres encourageants, les verbalisations repartent à la hausse en Italie

Le dramatique bilan de l'épidémie de coronavirus en Italie semble, lentement, se calmer. Les autorités sanitaires appellent toutefois à continuer le confinement, sous peine de voir les chiffres repartir à la hausse.

Un week-end de Pâques moins meurtrier. En Italie, les bilans de l'épidémie de coronavirus sont encourageants ces derniers jours. En effet, le pays a annoncé dimanche sa journée la moins meurtrière en plus de trois semaines, avec 431 morts en 24 heures. Un chiffre qui passe pour la première fois sous les 500 morts en une journée depuis le 19 mars.

Ce macabre décompte peut encourager au relâchement. Et en particulier en ce week-end estival. Les autorités sanitaires appellent donc à la plus grande prudence et à maintenir le confinement. Les contrôles étaient d'ailleurs renforcés en ce week-end pascal sur les routes, et les forces de l'ordre ont procédé à 20% de verbalisations supplémentaires pour non-respect des règles de confinement. 

Pour le moment, le confinement est prolongé jusqu'au 3 mai prochain en Italie. Et les autorités sanitaires italiennes ont annoncé vouloir distribuer 2,5 millions de tests dans le pays cette semaine. Pour l'instant, un peu moins d'un million de tests ont été faits depuis le début de la pandémie en Italie, où près de 20.000 personnes sont mortes et où environ 100.000 sont actuellement positives. 

Ivan Valerio