BFMTV

Espagne: le parquet requiert des poursuites pour rébellion contre l'exécutif catalan destitué

Mariano Rajoy (gauche de l'image) et Carles Puigdemont.

Mariano Rajoy (gauche de l'image) et Carles Puigdemont. - Pascal Guyot - AFP

"Rebellion", mais aussi ""sédition, malversation et prévarication", les charges contre l'exécutif catalan sont lourdes.

Nouvelle étape dans le bras de fer opposant Madrid à Barcelone. Le parquet espagnol requiert des poursuites pour rébellion contre l'exécutif catalan destitué. La région s'est réveillée lundi sous administration directe du gouvernement conservateur espagnol de Mariano Rajoy, après la déclaration d'indépendance de vendredi, jugée illégale par le pouvoir espagnol.

Le procureur général de l'Etat espagnol a annoncé lundi avoir requis des poursuites notamment pour "rébellion" contre les membres du gouvernement catalan destitués, accusés d'avoir provoqué la crise institutionnelle ayant mené à la déclaration d'indépendance.

La "plainte contre les membres du govern (exécutif catalan) a été présentée" devant le tribunal de l'Audience nationale, à Madrid, et vise aussi des faits de "sédition, malversation et prévarication". Il appartiendra à cette juridiction de décider si elle est recevable.

D. N. avec AFP