BFMTV

En Espagne, un taureau se tue dans l'arène après que ses cornes ont été enflammées

L'animal est mort sur le coup.

L'animal est mort sur le coup. - Capture vidéo Facebook

L'animal est mort lors d'une fête de village qui consiste à enflammer les cornes du taureau avant de le libérer.

Un taureau est mort d’une façon particulièrement violente lors des fêtes de Foios près de Valence, en Espagne. L’incident s’est probablement produit le 22 juillet, selon une vidéo de la scène postée le lendemain sur Facebook par un groupe de défense des animaux, "Bulls Defenders United".

On y voit l’animal s’agiter dans tous les sens, très nerveux et probablement terrifié. Nommée "toro embolado", cette tradition consiste à planter deux balles enflammées sur les cornes du taureau, ou deux torches. Normalement, la corde qui le retient à un poteau est ensuite coupée et le but est d’éviter de se retrouver sur le chemin de l’animal. A Foios, le public était installé dans des gradins.

Sauf qu’au lieu de courir dans l’arène, le taureau fonce à pleine vitesse sur le poteau auquel il était attaché quelques secondes plus tôt, se le prend de plein fouet et meurt sur le coup. La foule, qui acclame d'abord le taureau lorsqu'il court dans tous les sens, devient soudainement silencieuse. 

"Un taureau désespéré par les flammes sur ses cornes se jette sur un poteau auquel il était attaché. Combien de vies seront encore perdues au nom des traditions qui ne sont rien d’autres que barbares?", s’interroge le groupe de défense des taureaux dans la légende de la vidéo.

Une pratique interdite à Valence

Depuis la diffusion des images, de nombreux internautes ont interpellé la mairie sur les réseaux sociaux pour appeler à une interdiction de la pratique.

Les "toros embolados" sont pourtant interdits depuis juin 2016 à Valence, considérés par la ville comme une "maltraitance sévère des animaux". Le reste de la province continue cependant de célébrer cette coutume traditionnelle. Une pétition en ligne a déjà été lancée pour faire interdire cette pratique pour de bon

Ce lundi, les îles Baléares ont approuvé une proposition de loi visant à réguler les corridas sur leur territoire, autre coutume polémique. Il sera désormais interdit de tuer l'animal dans l'arène ou de le faire souffrir. 

Liv Audigane