BFMTV

En 2014, la police norvégienne n'a tiré que deux fois

A chaque fois, aucune personne n'a été blessée par la police.

A chaque fois, aucune personne n'a été blessée par la police. - Daniel Sannum Lauten - AFP

Selon des données transmises par le gouvernement norvégien, la police norvégienne n'a eu recours aux armes à feu qu'à deux reprises seulement l'an dernier. A chaque fois, sans faire de victime.

Des statistiques qui surprennent aux Etats-Unis. En Norvège, les policiers assurent la sécurité dans les rues du pays et maintiennent l'ordre sans avoir recours à leurs armes. Selon des données officielles émanant du gouvernement, les forces de l'ordre n'ont tiré qu'à deux reprises pendant l'année 2014. Le précédent record remonte à 2007, où cette année-là aucun coup de feu n'avait été tiré.

D'après ce rapport remis par le gouvernement norvégien, publié par le Washington Post, à chaque fois aucune victime n'est à recenser. Mieux, les policiers ne dégainent pas facilement leurs armes puisque ces dernières n'ont été brandies qu'à 42 reprises en un an pour résoudre un conflit. 

Plus de 400 personnes tuées par la police aux Etats-Unis

Dans ce pays de 5 millions d'habitants, la délinquance est quasi inexistante, mieux elle baisse même ces dernières années. Dans ce contexte, la tuerie sur l'île d'Utoya en 2011 avait traumatisé un pays. Après le massacre perpétré par Anders Breivik, dans lequel il avait tué 77 personnes, les autorités avaient pris la décision de réarmer sa police. 

Le faible recours aux armes à feu en Norvège surprend aux Etats-Unis, où plus de 400 personnes ont été tuées par la police depuis le début de l'année, comme le rappelle le quotidien. 

J.C.