BFMTV

Autriche: le FPO se sépare d'un porte-parole pour des textes nazis sur Facebook

La page Facebook de Stefan Gotschacher, ex-porte-parole du FPO en Autriche, sur laquelle il avait posté des textes nazis.

La page Facebook de Stefan Gotschacher, ex-porte-parole du FPO en Autriche, sur laquelle il avait posté des textes nazis. - -

Le parti populiste et d'extrême droite autrichien FPÖ s'est séparé de son porte-parole de Vienne pour avoir mis en ligne sur son compte Facebook les paroles d'un chant SS.

Le parti populiste et d'extrême droite autrichien FPÖ ne plaisante pas avec les textes nazis. Stefan Gotschacher, le porte-parole de Vienne en a fait l'expérience. Le FPO a décidé de se passer de ses services, après qu'il a posté sur Facebook les paroles d'un chant SS.

"Nous examinons de près le cas, mais indépendamment de cela, le FPÖ de Vienne et Stefan Gotschacher ont décidé se séparer avec effet immédiat".

Il aurait copié ce texte sans savoir d'où il venait

Selon l'hebdomadaire Falter, Stefan Gotschacher avait mis en ligne sur son compte Facebook les paroles du chant de l'époque nazi "SS marschiert im Feindesland" ("SS marche en terre ennemie").

Contacté par Falter, l'ancien journaliste a expliqué qu'il avait copié ce texte sans savoir d'où il venait et qu'il aurait été choqué en découvrant qu'il provenait de l'"organisation criminelle" de la Waffen SS.

Stefan Gotschacher a promis qu'il allait supprimer immédiatement ce texte, tout comme les paroles du groupe hard rock d'extrême-droite Stahlgewitter (Orages d'acier, ndlr).

Ainsi, son charismatique dirigeant, Heinz-Christian Strache, a fait bloquer sur son propre site Facebook, le jour même de l'exclusion de Stefan Gotschacher, l'insertion de tout contenu comportant les mots "Hitler", "juif" ou "nègre".

M.R. avec AFP