BFMTV

Après les attentats de Bruxelles, la Pologne refuse d'accueillir des migrants

BFMTV

Nouvelles conséquences politiques des attentats de Bruxelles. Après les attaques qui ont frappé la Belgique, la Pologne a annoncé qu'elle refuserait d'accueillir des migrants sur son sol dans le cadre du programme de répartition de l'Union européenne, a annoncé mercredi la Première ministre Beata Szydlo.

"Après ce qui s'est passé hier à Bruxelles, il n'est pas possible en ce moment de dire que nous sommes d'accord pour accepter un groupe quelconque de migrants", a déclaré Beata Szydlo à la télévision privée Superstacja.

Jusqu'à présent, son gouvernement conservateur était d'accord pour accueillir environ 7.000 réfugiés, respectant un engagement pris par le gouvernement centriste précédent de Mme Ewa Kopacz.
la rédaction avec AFP