BFMTV

Attentat de Londres: le Français tué était serveur dans le restaurant ciblé

Sept personnes sont mortes dans le double attentat perpétré à Londres.

Sept personnes sont mortes dans le double attentat perpétré à Londres. - Daniel Leal-Olivas - AFP

Sept personnes ont perdu la vie samedi lors du double attentat qui a visé la capitale britannique. Parmi elles, figure un Français, un jeune homme de 27 ans originaire de Normandie.

L'annonce est tombée en toute fin d'après-midi dimanche. Un Français a perdu la vie dans le double attentat qui a visé Londres samedi soir dans le quartier de Borough Market. "Des terroristes d'une incroyable lâcheté s'en sont pris à la foule innocente d'un samedi soir, faisant des dizaines de victimes parmi lesquels plusieurs de mes compatriotes", a déclaré le ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, déplorant que "côté français" une personne était morte, sans donner de précision.

Selon les premiers éléments, la victime est un jeune homme de 27 ans qui travaillait au Boro Bistro, un pub à la cuisine française, à quelques pas du London Bridge où les assaillants ont percuté des piétons qui circulaient sur un trottoir. "Le bar était plein, témoigne, dans le Télégramme, Vincent, un Français qui travaillait avec la victime. Un terroriste est arrivé sur le toit du bar et a sauté sur le parasol de la terrasse, blessant un de mes collègues. Il a aussitôt attaqué. Une cliente a été tuée (...). J’ai réussi à lui échapper, mais mon ami, Alexandre, n’a pas eu cette chance. Il a été frappé dans le cou avec un couteau."

Un Français porté disparu

Le Français est décédé sur place. Le jeune homme était installé à Londres depuis deux ans et demi et avait des attaches familiales à Saint-Malo, en Ille-et-Vilaine, indique Ouest-France. Ses parents, qui ont indiqué ne pas vouloir communiquer le nom de leur fils, sont originaires de Caen, dans le Calvados. Selon nos informations, ils se sont entretenus avec le président de la République, Emmanuel Macron, comme les autres familles de victimes.

La France déplore également sept blessés, dont quatre hospitalisés dans un état grave. "Un compatriote est toujours porté disparu à ce moment", a précisé dimanche soir le ministre des affaires étrangères. Il pourrait s'agir de Xavier Thomas. La famille de sa compagne, qui a été grièvement blessée dans l'attentat comme six autres Français, a lancé un appel à témoins sur les réseaux sociaux. Un autre homme est porté disparu. Il s'agit d'Ignacio Echeverria, un Espagnol de 39 ans. L'homme circulait à skateboard quand il s'est arrêté pour secourir une victime des terroriste.

Une veillée à 18 heures

Pour l'heure, une seule identité de victime a été rendue publique. Chrissy Archibald, une Canadienne de 30 ans installée aux Pays-Bas, passait un week-end dans la capitale britannique avec son fiancé, témoigne le frère de ce dernière auprès de CBC. La jeune femme a été fauchée sur le London Bridge. "Elle estimait que chaque personne avait le droit d'être reconnue et avait le droit au respect", a écrit sa famille dans un communiqué, indiquant par ailleurs qu'elle avait travaillé dans un refuge pour sans-abris. 

Quatre Australiens, deux Allemands et un Espagnol ont également été blessés dans le double attentat. Lundi, quelque 36 personnes étaient toujours hospitalisées, dont 21 dans un état "critique". Une veillée est prévue à 18 heures à Londres pour leur rendre hommage.

Justine Chevalier