BFMTV

Attentat de Londres: ce que l'on sait des assaillants

La police britannique a révélé lundi l'identité de deux des auteurs de l'attentat de Londres, perpétré samedi soir. Si l'un était déjà connu des services de sécurité, l'autre n'avait jamais fait parler de lui. Le troisième lui, aurait été signalé par les renseignements italiens.

Leurs noms, et leurs visages, sont désormais connus. La police britannique a révélé lundi l'identité et publié les photos de deux des trois auteurs de l'attaque revendiquée par Daesh qui a fait sept morts et une cinquantaine de blessés à Londres samedi, Khuram Shazad Butt, 27 ans, et Rachid Redouane, 30 ans. Leur complice, le troisième assaillant, serait quant à lui un Italo-Marocain, selon des médias italiens cités par l'AFP.

> Khuram Butt, un passionné de musculation déjà connu des services

Agé de 27 ans, Khuram Shazad Butt était né au Pakistan, mais avait grandi en Grande-Bretagne et obtenu la nationalité britannique. Il vivait à Barking, une ville multi-ethnique du Grand Est londonien. Dernièrement, il avait travaillé pour une chaîne de restauration rapide, mais aussi à la régie publicitaire du TFL, la régie de transports publics londoniens.

Ce fan du club de football londonien d'Arsenal, dont il portait le maillot pendant l'attaque de samedi soir, fréquentait assidument la salle de musculation de son quartier. Il était père de deux enfants, un de trois ans, et une petit-fille âgée de deux semaines, selon ses voisins, qui le décrivent comme un homme "sympathique" et "très croyant".

"Il était sympathique mais soudain il a changé ses habitudes, il n'agissait plus comme d'habitude. Il n'était pas agressif. Mais, dernièrement, lui qui avait l'habitude de bavarder ne disait plus que bonjour-bonsoir", a toutefois expliqué un voisin, cité par l'AFP.

Le jeune homme avait attiré l'attention pour sa radicalisation dès 2015, date à laquelle les services de sécurité avaient ouvert une enquête à son sujet, après un signalement sur une hotline antijihadiste. Mais aucun signe de préparation d'un passage à l'acte n'avait été décelé et "la priorité des enquêtes" est allée à d'autres dossiers, a reconnu lundi Scotland Yard, qui précise suivre 3.000 personnes simultanément.

D'après le Guardian, Khuram Butt, qui se faisait aussi appeler Abu Zaitun ou "Abz", avait rejoint le groupe islamiste britannique interdit al-Muhajiroun, soupçonné d'avoir servi de plate-forme de recrutement pour une centaine de candidats au jihad. Il avait également été déclaré persona non grata dans deux mosquées à Londres et Barking en raison de son activisme.

-
- © BFMTV

> Rachid Redouane, un pâtissier qui n'avait jamais fait parler de lui

Agé quant à lui de 30 ans, Rachid Redouane, le deuxième assaillant connu, serait d'origines marocaine et libyenne. Il aurait notamment vécu à Dublin pendant cinq ans, ville où il a épousé une Britannique en 2011, avant de venir s'installer au Royaume-Uni.

Le couple, séparé depuis 2016, a une petite-fille de 18 mois. Scotland Yard a précisé qu'il utilisait également une autre identité, se présentant sous le nom de Rachid Elkhdar, âgé de 25 ans. Selon le Guardian, il était pâtissier de profession. Comme Khuram Butt, il vivait dans le quartier de Barking. A l'inverse de son complice, il était inconnu des autorités britanniques et irlandaises jusqu'à sa participation à l'attentat de Londres, samedi.

> Le troisième assaillant, un Italo-Marocain

Le troisième auteur de l'attentat de samedi à Londres serait Youssef Zaghba, un Italo-Marocain de 22 ans repéré et signalé par les services de renseignement italiens, ont annoncé ce mardi les quotidiens Corriere della Sera et La Repubblica.

Adrienne Sigel