BFMTV

Agent secret, un métier de femme

Figurine représentant la superhéroïne masquée Elastigirl, dans le dessin animé "Les Indestructibles".

Figurine représentant la superhéroïne masquée Elastigirl, dans le dessin animé "Les Indestructibles". - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

Une femme espion au MI6 a accepté de parler de son métier au quotidien "The Times", dans le cadre d'une campagne de recrutement dans les services secrets britanniques. Selon elle, "agent secret" se conjugue très bien au féminin.

James Bond, range ton costard au vestiaire. L'espionnage, c'est une affaire de femmes. Et c'est un ancien agent - femme - du MI6, les services secrets de Sa Majesté, qui le dit. Dans une interview au Times lundi, Lisa (un pseudonyme) explique pourquoi être une femme est un atout dans la profession.

Premier avantage: la capacité à comprendre et à décrypter les émotions, dont les femmes sont généralement bien pourvues. Deuxième avantage: la capacité à être multitâches.

Plus étonnant, il semblerait qu'avoir des enfants est un bonus. "Aux yeux des terroristes, je ne représente pas une menace. Ils ont des mères, des soeurs, des filles", explique Lisa, elle-même mère d'enfants en bas âge. En clair, ils se méfient moins, et elle parvient plus facilement à entrer en contact avec eux. Cela marche aussi avec les responsables politiques.

Caméléon, mais pas solitaire

Lisa a accepté de parler de son expérience à la presse dans le cadre d'une campagne de recrutement opérée par les services secrets britanniques. Un métier qu'elle décrit comme "toujours intéressant" et "diversifié": "la couverture peut être totalement différente d'une zone géographique à l'autre", indique-t-elle.

Elle réfute également l'image de héros solitaire à la James Bond. "Les agents des services secrets travaillent en équipe. Ils doivent davantage répondre de leurs actes, et ont plus de contacts avec les membres du gouvernement", indique-t-elle. Avoir l'esprit d'équipe est d'ailleurs, selon elle, une qualité requise pour devenir agent secret.

Méfiez-vous donc de cette femme enceinte qui s'est assise en face de vous, plongée dans son livre de poche et avec ses écouteurs dans les oreilles. Une oreillette? Sait-on jamais...

M. T.