BFMTV

Merkel à Dachau: "ne jamais fermer les yeux" sur l'antisémitisme

Angela Merkel est la première chancelière allemande à s'être rendue dans l'ancien camp de Dachau, en août 2013.

Angela Merkel est la première chancelière allemande à s'être rendue dans l'ancien camp de Dachau, en août 2013. - Christof Stache - AFP

Durant les 12 mois de commémoration de la fin du nazisme, c'est la seule fois où la chancelière allemande doit prendre part à une cérémonie. Angela Merkel a tenu un discours devant plusieurs centaines de rescapés.

Angela Merkel s'est rendue dimanche dans l'ancien camp nazi de Dachau, dans le sud de l'Allemagne, à l'occasion du 70e anniversaire de la libération du camp. Une participation exceptionnelle, car durant les 12 mois de commémoration de la fin de la barbarie nazie, la chancelière ne prendra pas part à d'autres cérémonies dans un camp de concentration. Elle fut par ailleurs la première chancelière allemande à se rendre à Dachau, en août 2013.

En raison du grand âge des rescapés, c'était également l'une des dernières occasions où la chancelière, en tant que représentante du gouvernement allemand, et les témoins encore en vie se retrouvent dans ce lieu de mémoire.

Devant les derniers déportés encore en vie, la chancelière allemande a appelé dimanche "à ne jamais fermer les yeux ou les oreilles face à ceux qui injurient, menacent ou agressent ceux qui disent qu'ils sont juifs ou défendent Israël". Arrivée en fin de matinée, Angela Merkel a déposé une gerbe de fleurs devant l'ancien crématorium, avec un ancien déporté français, Clément Quentin. 

L'horreur de la solution finale

Ce dimanche, plus de 130 survivants et leurs proches ont à nouveau franchit la porte d'entrée du camp en fer forgée sur laquelle est inscrite la sinistre devise des nazis "Arbeit macht frei" ("Le travail rend libre") pour venir se recueillir sur les lieux de leur calvaire. Ce portail a été dérobé durant une nuit de novembre par des inconnus. Une copie a été inaugurée jeudi. Des responsables du Comité international de Dachau, qui rassemble les rescapés, et le dirigeant du Conseil central des juifs d'Allemagne, Josef Schuster, seront également présents.

Le camp de Dachau, situé à 17 km au nord-ouest de Munich est le premier crée par le régime nazi, en 1933. Des dépôts de gerbes et une marche vers la place d'appel du camp, où périrent plus de 43.000 personnes, sont également prévus. Ouvert initialement pour y interner les prisonniers politiques, Dachau a servi de modèle d'organisation pour les autres camps de la mort, de Treblinka à Buchenwald. Le 29 avril 1945, il avait été libéré par les Américains qui avaient alors découvert l'indicible horreur de la solution finale. Les images d'archives de l'époque montrant les corps enchevétrés et les survivants hagards, malades et amaigris restent insoutenables.

la rédaction avec AFP