BFMTV

L'ancien comptable d'Auschwitz purgera bien sa peine

Oskar Gröning lors de son procès à Lueneburg, en Allemagne, le 15 juillet 2017

Oskar Gröning lors de son procès à Lueneburg, en Allemagne, le 15 juillet 2017 - TOBIAS SCHWARZ / AFP

Condamné à quatre ans de prison pour "complicité" dans l'envoi de 300.000 juifs hongrois à Auschwitz, Oskar Gröning avait déposé un ultime recours fin novembre, en raison de son état de santé. La Cour constitutionnelle allemande a finalement confirmé son aptitude à purger sa peine.

La Cour constitutionnelle allemande a annoncé vendredi le rejet du dernier recours de l'ancien SS et comptable d'Auschwitz Oskar Gröning, âgé de 96 ans, qui estimait que son état de santé ne lui permettait pas d'être incarcéré. Il peut donc se voir désormais signifier son incarcération à tout moment. 

Condamné en 2015 à quatre ans de prison pour "complicité" dans le meurtre de 300.000 juifs, Oskar Gröning a été déclaré apte fin novembre à être incarcéré, ce qu'il contestait depuis au nom de son "droit fondamental à la vie". Mais la Cour a considéré qu'il n'y avait aucune raison de remettre en cause les expertises médicales sur son aptitude à la détention. Par ailleurs, "il faut aussi tenir compte du fait que le plaignant a été condamné pour complicité de meurtre dans 300.000 cas ce qui donne un poids tout particulier à l'exécution de la sanction", a estimé la juridiction.

Lors de son procès, le vieil homme avait assumé une "faute morale" et présenté à plusieurs reprises ses excuses. Mais sa défense avait plaidé l'acquittement, estimant qu'il n'avait apporté aucune "contribution" concrète à l'Holocauste. Les charges retenues contre l'ancien SS reposaient pourtant sur deux points: son soutien économique au régime nazi, à travers l'envoi de l'argent des déportés à Berlin, et sa présence à trois reprises au processus de "sélection" séparant, à l'entrée du camp, les nouveaux arrivants jugés aptes au travail de ceux qui étaient immédiatement tués.

Me.R. avec AFP