BFMTV

États-Unis: Trump a désigné le nouveau chef intérimaire des services de renseignement

Donald Trump

Donald Trump - SAUL LOEB / AFP

Après Dan Coats, qui quittera ses fonctions le 15 août, Donald Trump a annoncé ce jeudi son intention de désigner Joseph Maguire comme chef intérimaire des services de renseignement.

Le président américain Donald Trump a annoncé jeudi son intention de désigner Joseph Maguire comme chef intérimaire des services de renseignement pour remplacer Dan Coats, qui quittera ses fonctions le 15 août. 

"J'ai le plaisir de vous annoncer que l'honorable Joseph Maguire, actuel directeur du centre national du contreterrorisme, sera nommé directeur intérimaire du renseignement national à compter du 15 août", "l'amiral Maguire a effectué une longue et remarquable carrière dans l'armée (...) occupant des postes de commandement à tous les niveaux", "je suis sûr qu'il effectuera un excellent travail!", a tweeté le locataire de la Maison Blanche. 

Donald Trump avait annoncé juste avant, sur Twitter également, que l'actuelle numéro deux des services de renseignement Susan Gordon quitterait ses fonction le 15 août en même temps que Dan Coats. Le milliardaire républicain avait dans un premier temps fait part de sa volonté de désigner John Ratcliffe, élu du Texas à la Chambre des représentants, pour remplacer Dan Coats.

Trump avait renoncé à choisir John Ratcliffe

Mais le choix de ce candidat, ancien maire d'une banlieue aisée de Dallas, et procureur fédéral pendant tout juste un an, en 2007, avait été critiqué notamment par des démocrates, en raison du manque d'expérience de l'élu et de son dévouement au président. Donald Trump avait financement renoncé à choisir John Ratcliffe, dénonçant au passage "la manière très injuste" dont il avait été traité par les médias.

Depuis son arrivée à la Maison Blanche, le président a fréquemment ignoré l'avis de son chef des services de renseignement et l'a tenu à l'écart de certains dossiers, notamment des relations avec la Russie. Le départ de Dan Coats sera le dernier en date d'une longue série au plus haut niveau de l'administration Trump.

Ont notamment quitté leurs fonctions depuis le début de son mandat le ministre de la Défense Jim Mattis, la ministre de la Sécurité intérieure Kirstjen Nielsen, le chef de cabinet de la Maison Blanche John Kelly et le secrétaire d'Etat Rex Tillerson.

Alexandra Jaegy avec AFP