BFMTV

Etats-Unis: les enfants seront "très probablement" vaccinés début 2022 contre le Covid-19

l'immunologue Anthony Fauci, conseiller du président américain Joe Biden, le 11 février 2021 à Bethesda, dans le Maryland

l'immunologue Anthony Fauci, conseiller du président américain Joe Biden, le 11 février 2021 à Bethesda, dans le Maryland - SAUL LOEB © 2019 AFP

La vaccination des enfants est un sujet fondamental aux Etats-Unis, car elle pourrait alléger le fardeau de millions de parents dont les enfants suivent toujours une éducation à distance.

Les enfants américains de moins de 12 ans pourront "très probablement" être vaccinés début 2022, a estimé dimanche l'immunologue Anthony Fauci, conseiller de la Maison Blanche.

La vaccination des enfants est un sujet fondamental aux Etats-Unis, car elle pourrait alléger le fardeau de millions de parents dont les enfants suivent toujours une éducation à distance.

Les situations sont très diverses selon les Etats et la nature des écoles (publiques, privées, religieuses), et un bras de fer oppose autorités et enseignants autour de la réouverture des établissements.

Aucun vaccin adapté aux enfants

Pour le moment, aucun des trois vaccins autorisés aux Etats-Unis (Pfizer/BioNTech, Moderna, Johnson & Johnson) n'est administrable aux moins de 16 ans.

Mais Anthony Fauci a indiqué à la chaîne NBC que certaines entreprises avaient déjà lancé des études pour réduire "progressivement" cet âge, en procédant par tranches:

"Vous ne voulez pas aller d'un coup de 12 ans à six mois, vous commencez par descendre de 12 ans à 9 ans, puis de 9 ans à six, six ans à deux ans...".

Compte tenu de l'avancée de ces études, l'immunologue, respecté par de nombreux Américains, a prédit que les moins de 12 ans seraient au plus tôt vaccinés à la fin de l'année. "Et très probablement, au premier trimestre de 2022".

Les lycéens devraient eux pouvoir se faire vacciner dès "cet automne". "Je ne suis pas sûr que ce sera exactement le jour de la rentrée, mais c'est à peu près ça", a-t-il jugé.

Cy.C avec AFP