BFMTV

États-Unis: le nord-est se prépare à affronter la plus grosse tempête de neige de l'hiver

Le nord-est des Etats-Unis et notamment l'agglomération new-yorkaise, attendent la plus grosse tempête de neige de la saison, où 60 centimètres de précipitations sont attendus sur certaines région.

Après un hiver inhabituellement clément, la ville de New York et les États-Unis se préparaient lundi à affronter la plus grosse tempête de neige de la saison, censée s'abattre dans la nuit avec près de 60 centimètres de neige attendus dans certaines régions.

Le blizzard qui s'annonce, prénommé "Stella" par le National Weather Service, devrait voir des rafales allant jusqu'à près de 90 km/h mardi. Il est attendu à partir de minuit (05h00 GMT mardi) et pour une durée de 24 heures, affectant les régions de New York, Philadelphie et Boston.

De la neige est aussi attendue sur la capitale fédérale, Washington DC, située à la limite de la zone de blizzard.

Déplacements réduits au strict minimum

Des chutes de neige de 30 à 60 cm sont attendues dans certaines régions, avec des maxima prévus sur la Nouvelle-Angleterre. Les flocons devraient tomber dru avec des accumulations de 5 à 10 cm de neige possibles par heure.'apprête

Dans ces conditions, les déplacements devraient être réduits au strict minimum et les habitants étaient invités à rester chez eux sauf urgence. Le service de la météo nationale a aussi prévenu que des coupures d'électricité étaient possibles.

"Nous attendons une tempête importante mardi, les New-Yorkais doivent se préparer pour la neige et des routes dangereuses", a prévenu le maire de New York, Bill de Blasio, en appelant ses administrés à éviter les déplacements non obligatoires et à utiliser les transports en commun.

Les aéroports sûrement perturbés

Quelque 1.600 chasse-neige et 689 engins de salage devaient être déployés et tous les employés du département de nettoyage mobilisés pour travailler sur des rotations de 12 heures, selon la mairie.

Même si les autorités n'ont encore rien annoncé, il y a de fortes chances pour que les vols vers les aéroports de la région soient sérieusement perturbés et les écoles fermées.

Lors de la dernière tempête de neige, le 9 février, les compagnies aériennes avaient dû annuler des milliers de vol vers les aéroports de JF Kennedy, La Guardia et Newark.

Comme ce fut le cas lors de la grosse tempête des 22-23 janvier 2016, lorsque près de 70 cm de neige étaient tombés sur Central Park (un record depuis 1869) certains New-Yorkais allaient lundi dans les supermarchés faire des provisions pour ne plus avoir à sortir mardi.

"Pire tempête de neige de la saison"

L'hiver s'apprête donc à faire un retour en force alors que plusieurs journées de températures printanières avaient été enregistrées sur le nord-est ces dernières semaines et que les petites robes d'été ont commencé à remplacer les tenues d'hiver dans les vitrines des grands magasins.

Ce devrait être "la pire tempête de neige de la saison", a indiqué Melissa Di Spigna, porte-parole du service météorologique, avec des températures également en forte baisse: elles devraient s'approcher des -7 degrés Celsius mardi soir, alors qu'elles étaient restées jusqu'ici cet hiver "anormalement élevées".

Bien que la journée de lundi soit ensoleillée, les températures étaient déjà à environ -4°C, inférieures aux moyennes saisonnières situées entre 1 et 8°C.

G.D. avec AFP